Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Les 4 accords toltèques" par Miguel Ruiz

Je souhaite vous faire partager un livre merveilleux qui rythme mes efforts et mes meilleurs moments : les 4 accords toltèques !

Avant de lire le livre, j’ai lu plusieurs résumés sur internet. Cela semblait tellement simple comme règles de vie et cela m’a mis l’eau à la bouche. Mais lors de la lecture du livre et de différentes expérimentations, je me suis rendue compte que cela n’est pas aussi simple que cela, que nous sommes des êtres complexes, qui avons chacun évolué avec différentes expériences et que « changer » serait difficile. Alors, je l’ai lu, relu et re-relu. Je l’ai gardé en livre de chevet pendant un moment. Et un jour, au cours d’autres lectures et échanges, j’ai compris un élément important : il ne s’agit nullement de changer ! Mais nous pouvons décider de laisser tomber nos armures, de mettre à la lumière notre véritable identité. Car ce qui est tapi tout au fond de notre coeur est de l’ordre de la justice, de la compassion, de l’ouverture, du partage mais nous l’enfouissons tous sous des armures pour nous protéger de nos mauvaises expériences, de nos souffrances et nos douleurs et avons du mal à en sortir. Les accords toltèques nous permettent de libérer notre identité et de vivre sans peur. Il ne s’agit pas d’être parfait, mais d’être en paix avec soi. Lorsque j’ai compris cela, tout devint plus facile, je n’ai plus cherché à changer mais à évoluer et à libérer mon identité et ma lumière intérieure. Alors, j’ai relu le livre avec un autre regard car une libération me semble plus facile qu’un changement radical !

Alors, pour vous mettre l’eau à la bouche aussi, comme certain l’ont fait sur ma route, voici les 4 accords ou règles ou préceptes importants qui permettent de vivre en harmonie avec soi-même et avec les autres.

 

« Que votre parole soit impeccable » :

Il y a plusieurs facettes très intéressantes dans cet accord.

En premier lieu, les mots peuvent être une arme.
Ils peuvent d’abord nous blesser nous même.
Avec la médisance : elle n’est pas seulement néfaste pour les autres mais pour nous aussi car médire et juger met notre mental sous la coupe de la négativité et nous entraine dans un cercle vicieux.
Avec l’auto jugement : les mots que nous nous adressons forme une étiquette auquel notre mental s’efforce de coller : « je suis nulle », « je suis incapable de… » et le mental nous poussera à coller à l’étiquette que nous nous donnons puisque le mental part du principe que ce qui est pensé est notre propre vérité.
Les mots peuvent aussi blesser les autres et les conséquences des mots peuvent être terribles, sans que nous n’en ayons conscience.
Heureusement, ils peuvent être aussi une force extraordinaire capable d’ouvrir toutes les portes si nous l’utilisons avec bienveillance pour nous et pour les autres.

En second lieux, il s’agit d’être honnête avec soi même et avec les autres. Par exemple, dire « oui » en pensant « non » nous empêche d’être congruent et du coup aligné avec nous même. Cette situation aura aussi des conséquences désagréables pour tous le monde. Nous nous sentons obligés, prisonniers de nos mots et ce mal-aise interne installe un mal-aise général. Tandis que dire ce que nous pensons, avec bienveillance et honnêteté, nous donne une grande liberté et un alignement certain avec soi-même.

 

« Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnel » :

Nous avons chacun une représentation différente du monde qui nous entoure. Chacun est unique et voit avec les yeux de son éducation, de son vécu, de ses expériences. Chacun a ses propres filtres. Du coup, lorsque quelqu’un émet un jugement, une critique, une insulte à votre encontre, il donne son propre jugement avec ses propres filtres. Aucune raison alors de prendre son agressivité pour une réalité, car il s’agit de sa propre réalité dans sa propre vision du monde, avec ses croyances propres et son sentiment d’insécurité. Cet accord nous indique que les avis des autres ne changent pas notre propre réalité.
Nous ne sommes pas responsables de l’avis des autres, ni de leurs actes agressifs à notre encontre, ce serait nous donner trop d’importance et nourrirait notre orgueil. En nous détachant de cette croyance que nous sommes au centre de tout, nous gagnons en liberté et en sécurité. En sachant que nous ne sommes pas responsable de tout, mais responsable de nos actes et nos mots, nous apprenons à entrer en relation avec les autres, sans avoir peur de nous sentir ridicule ou juger. Sachant que chacun a ses propres filtres, nous sommes aussi plus indulgents et tolérants.

 

« Ne faites pas de supposition » :

Cet accord est important car les suppositions sont très courantes dans notre manière de fonctionner. Mais elles sont souvent à l’origine de nos médisances, de nos conflits, de nos tristesses. Supposer nous entraine sur de mauvaises voies. Supposer nous fait passer à côté de belles relations humaines ou de moments rares, juste parce que nous avons pensé que… Supposer aliènera aussi notre mental dans la négativité et les scénarios catastrophes. Il est important d’être en quête de vérité. Car si nous sommes en quête de vérité, et que nous allons chercher à la source, alors la vérité nous rendra libres et heureux parce que vous serons dans le cercle vertueux de l’harmonie.

 

« Faites toujours de votre mieux » :

Cet accord est le pilier de votre changement. Il permet de ne pas culpabiliser lorsque nous avons une petite baisse de forme et nous laissons aller. Nous ne sommes pas parfaits et nous morfondre de ne pas réussir n’est pas constructif. Mais si nous savons que nous faisons de notre mieux, alors les petits pas comme les grands seront très importants, et un petit pas ne sera jamais dénigré au profit des grands. Il existe une phrase que j’adore et que je trouve en parfaite correspondance avec cet accord : « L’échec n’existe pas car soit nous réussissons, soit nous apprenons. » Faisons de votre mieux, avec le mieux du moment, avec notre humeur et notre état d’âme du moment. Alors, nous pourrons toujours progresser et vivre en harmonie avec nous même et avec les autres.

 

Pour faire comprendre ces accords aux enfants, je propose souvent en séance de visionner cette vidéos très bien faite. Elle présente les accords toltèques de manière drôle et ludique :

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article